Dans les colonnes du Figaro, en kiosque mercredi 14 octobre, Adil Rami se confie sur le départ de son père du domicile familial lorsqu’il était encore enfant. Un événement qui a marqué sa vie, et ce jusqu’à la naissance de ses enfants.

C’est une partie de sa vie qu’il n’a pas l’habitude d’évoquer. Après plusieurs mois de silence, notamment à cause de l’affaire Pamela Anderson, qui l’avait accusé de violences, Adil Rami revient en force, sur la scène du football, mais aussi avec un livre, dans lequel il se confie comme jamais il ne l’avait fait. Si l’on en apprend plus sur ses regrets côté carrière, le footballeur évoque également le départ de son père du domicile familial alors qu’il était encore enfant. Un épisode de sa vie qui l’a beaucoup troublé, à tel point que cela a affecté son rôle de jeune papa.

En 2016, alors qu’il est en couple avec Sidonie Biémont depuis plusieurs années, Adil Rami accueille avec sa compagne des jumeaux, Zayn et Madi. Une naissance qui « changé sa vie », mais à laquelle il n’était pas forcément prêt. « Quand on m’a demandé les prénoms des enfants à l’hôpital après l’accouchement, je ne savais pas quoi dire, se souvient le footballeur dans les colonnes du Figaro, en kiosque mercredi 14 octobre. Je ne connaissais même pas les prénoms car je ne l’écoutais pas, je préférais jouer à la console », admet-il. Pas prêt car il avait « peur », Adil Rami précise aujourd’hui « assurer son rôle », et « adorer ses gosses ». Mais reste « éternellement reconnaissant » envers Sidonie Biémont.

Adil Rami : « Je n’ai pas totalement rempli mon rôle de père »

Désormais véritable papa poule, Adil Rami assume d’avoir mis un peu de temps avant d’endosser pleinement son rôle de père pour ses jumeaux, qu’il ne quitte désormais plus et avec qui il passe de beaux moments complices. « Sidonie s’est occupée de tout […]. Elle a tout fait, et si je n’ai pas totalement rempli mon rôle de père, j’ai tenu à ce qu’ils ne manquent de rien sur le plan matériel », précise-t-il.